Les sociétés locales face à la fusion

Patrice Clivaz

Une des questions qui se pose avec le projet de fusion des communes est celle du devenir de nos sociétés. Ces dernières sont l’âme et la fierté de nos villages et de notre station. Elles sont des foyers d’intégration et véhiculent à l’extérieur la qualité patrimoniale, sportive, musicale et culturelle de notre région. Sont-elles plus à l’aise dans le découpage actuel ou vont-elles souffrir de devenir partie prenante d’un ensemble politique plus large ?

Le projet de fusion prévoit pour le moins le maintien des acquis en termes de soutien et d’infrastructures. C’est plus que vital et indispensable.

Analyser le paysage de nos sociétés, c’est constater que nombre d’entre elles, face à l’éclatement des goûts, peinent à se nourrir du simple terroir du village. L’exemple récent de la fusion des deux chœurs de Mollens et de Randogne le démontre. J’ai présidé durant longtemps un ski club et cela fait belle lurette que la Noble Contrée s’est organisée pour disposer d’une structure régionale à même de disposer d’une masse critique pour le ski de compétition si important pour notre économie touristique. Tout le Haut-Plateau s’est même associé avec succès avec nos amis d’Anzère pour que l’indispensable pyramide soit aussi solide par le bas que par le haut.  Les Mayintson rassemblent depuis longtemps nombre de danseuses et danseurs de Mollens, Chermignon, Montana et Lens. Pour les plus jeunes, qui ont tous, au moins dès le cycle d’orientation, développé des relations transversales, l’avenir se conçoit avec une mobilité naturelle.  Celle-ci génère des vocations si l’ambiance, le fond culturel bien identifié et les moyens d’action sont solides. A mon sens, face aux défis individualistes qui ne cessent de progresser, les sociétés locales doivent constamment se remettre en question pour rester attractives et profilées. Dans la nouvelle constellation communale soumise au vote, elles pourront bénéficier d’un soutien encore plus efficace et être plus fortes.

powered by /boomerang