Le site internet ne propose pas un vrai forum de discussion. Avez-vous peur du dialogue en ligne ?

Les questions posées par les citoyennes et citoyens sont mises progressivement en ligne, avec les réponses des communes. La question d'un véritable débat en ligne pose d'autres difficultés pour lesquelles nous n'avons pas encore une position déterminée :

1. L'anonymat de celui qui pose la question: si l'on accepte des questions anonymes, on laisse la place à toutes sortes d'interventions qui peuvent être formulées par la même personne, mais sous des pseudos différents. On peut alors se trouver avec des interventions positives ou négatives, mais pas représentatives des réels soucis des habitants. Dans le même sens, on peut avoir des avis qui viennent de citoyens d'autres communes et qui tentent d'influencer le vote.

2. La modération du forum : des règles doivent être émises pour savoir ce qui est acceptable de ce qui ne l'est pas dans les interventions.

3. Le suivi en temps réel de ce qui s'y passe : pour l'instant les communes n'ont pas mis en place cette ressource.

Nous dialoguons donc volontiers en ligne, mais la démocratie implique aussi que celui qui veut dialoguer dise qui il est. Rappelons encore que les numéros de téléphones des présidents figurent dans le dossier de presse et que, dans le même sens, l'ensemble des conseillers est atteignable.

powered by /boomerang