Recours à la fusion déposé

Le Nouvelliste - 31.03.2016

Les opposants à la fusion de Crans-Montana qui avaient vu leur initiative jugée irrecevable par les autorités communales de Chermignon ont fait recours devant le Conseil d’Etat.

Le Groupement apolitique pour la défense des intérêts de la municipalité de Chermignon communique avoir déposé le 23 mars, dans le délai légal, le recours auprès du Conseil d’Etat du canton du Valais.

L’initiative avait été signée par 450 Chermignonards demandant de reconsidérer le principe de fusion entre Chermignon, Montana, Randogne et Mollens, d’annuler la votation du 14 juin 2015 et d’entreprendre l’étude du principe d’une fusion à 6 municipalités, soit avec Icogne, Lens, Chermignon, Montana, Randogne et Mollens.

Le Conseil d’Etat devrait se prononcer prochainement sur le dossier qui a été approuvé par le Grand Conseil récemment. Suivant la décision du gouvernement valaisan, le groupement se déclare prêt à poursuivre la procédure auprès de l’instance supérieure. 

NOÉMIE FOURNIER

 

powered by /boomerang