Les opposants à la fusion vont recourir devant le Conseil d'Etat

Le Nouvelliste - 03.03.2016

Les opposants à la fusion de Crans-Montana, qui ont vu leur initiative jugée irrecevable par les autorités communales de Chermignon, vont faire recours devant le Conseil d'Etat.

 Ils étaient 450 Chermignonards à demander la convocation d'une assemblée primaire extraordinaire dans le but d'annuler le vote de la fusion avec Montana, Randogne et Mollens.

"Nous avons finalement décidé de faire recours devant le Conseil d'Etat afin de faire valoir ces 450 signatures" explique Gino Bagnoud, représentant du comité qui a déposé l'initiative contre la fusion. "Nous étions une dizaine à avoir décidé de poursuivre cette action." Le comité devrait déposer son recours devant le Conseil d'Etat d'ici à la fin de la semaine.

powered by /boomerang