Avez-vous pensé au projet de fusion avec les communes de Venthône, Veyras et Miège ?

Nous n'avons effectivement pas envisagé une fusion dans cette direction, car le projet initial, sur lequel la population avait été sondée par l'institut MS Trend concernait les six communes de Crans-Montana, d'ores et déjà regroupées sous l'ACCM et sous de nombreuses autres collaborations à 2, 3, 4, 5 et six communes suivant les tâches.

Nous avons donc une grande habitude dans le travail autour de Crans-Montana et c'est bien sûr dans ce sens que le travail a été entrepris. L'idée de la fusion a 6 ayant été rejetée par le Conseil d'Icogne et par la population de Lens lors d'un vote à l'urne, il était donc normal que le processus continue à 4.

Rappelons encore que les trois communes dont vous parlez ont démarré leur processus bien après nous, car elles lancent seulement maintenant l'étude sur la fusion.

Enfin, il est évident que c'est bien la gestion de ce territoire partagé autour de Crans-Montana qui motive le projet de fusion en cours. Et là, il n'y a pas de doute sur le fait que les trois communes de Venthône, Veyras et Miège s'en distancient notablement.

 

powered by /boomerang