ACCROÎTRE NOS CAPACITÉS D’INVESTIR

En fusionnant, les communes augmentent leur capacité à financer des projets d’importance régionale par leurs moyens propres. La nouvelle commune pourra réaliser des projets mieux pensés, en écartant le risque des « doublons » coûteux.

Avec une marge d’autofinancement qui de­vrait s’établir entre 10 et 20 millions de francs, la nouvelle commune aura la possibilité de ré­aliser de manière autonome des projets de plus grande envergure. Le cas échéant, ses capacités de financement seront elles-mêmes accrues. En regroupant les moyens financiers, la nouvelle commune pourra fixer des projets prioritaires à réaliser une seule fois au profit de l’ensemble des citoyens.

powered by /boomerang